Le champ de la finance englobe des marchés aux fonctions diversifiées. Certains de ces marchés assument un rôle de financement. Ils constituent des marchés de capitaux, c'est-à-dire des lieux sur lesquels des agents qui ont des besoins de financement peuvent trouver en face d’eux des agents disposés à avancer des fonds excédentaires en contrepartie d’une rémunération appropriée : C’est le rôle que tiennent le marché financier pour des financements à long terme et le marché monétaire par des financements à court terme.

Ce chapitre présente les notions et les méthodes élémentaires de mathématiques financières. Celles-ci concernent les taux d’intérêt, ainsi que l’actualisation qui permet d’estimer la valeur d’aujourd’hui de flux disponibles dans l’avenir et de définir et calculer la capitalisation qui permet de savoir la valeur futur.

            Les entreprises ont deux possibilités pour lever des fonds afin de financer leurs investissements commerciaux à long terme.

        Elles peuvent emprunter ces fonds et/ou émettre des actions.

v Pour emprunter de l'argent, les entreprises ont souvent recours à l'émission de ce qu'on appelle des obligations.

Alors:

v qu'est-ce qu'une obligation et comment fonctionne-t-elle? 

La reconstitution de la courbe des taux est primordiale  pour tous les investisseurs puisqu’elle constitue un moyen très efficace pour choisir les stratégies de  la couverture contre les fluctuations des taux .on a vu plusieurs méthodes qui permettent cette reconstitution ,pour ce qui  concerne la pratique on trouve que les méthodes stochastiques sont les plus utilisés ,mais leur utilisations est basée sur les différents types de reconstitution que sa soit direct ou indirect d’où on constate leur importance même s’ils ont des inconvénients comme tout les autres méthodes.

La première section caractérise les deux grandes stratégies traditionnelles de gestion de portefeuille que sont la «gestion passive» et la « gestion active » et situe  par rapport à cette dernière ce qu’on appelle maintenant de manière courante la « gestion alternative ». Celle-ci n’est en définitive qu’une nouvelle classe de méthodes de gestion fondées  sur les acquis de ta recherche en finance et sur l’intense courant d’innovation en matière de création de produits financiers qui, avec le développement de la théorie en microéconomie financière, aura été la caractéristique majeure de la seconde moitié du 20° siècle.

On présente ensuite les méthodes de Strategic Asset Allocation, qui est ta démarche première de toute gestion de portefeuille, quelle que soit l’orientation stratégique adoptée, et qui  consiste  à  définir  pour chaque investisseur,  compte  tenu  de  ses  caractéristiques personnelles et,  en  particulier,  de  son  degré  d’aversion vis-à-vis du risque une répartition adéquate de ses placements entre les différentes catégories d’actifs financiers.


           



Ce cours présente les principales méthodes, fondées sur le modèle linéaire classique, pour l’analyse des données multidimensionnelles lorsque la variable à expliquer est quantitative ou qualitative. Il insistera sur les aspects de modélisation (définition et choix de modèles), autant que sur les aspects inférentiels (estimation et test). Des illustrations pratiques de ces méthodes seront présentées avec l’utilisation du logiciel R que les étudiants devront maîtriser via des séances de travaux pratiques. 

1. Introduction 

2. Régression linéaire simple 

a. Modèle Estimation et inférence 

b. Qualité d'ajustement 

c. Influence et graphe des résidus 

d. Exemple 

3. Régression linéaire multiple 

a. Modèle 

b. Estimation et inférence 

c. Choix de modèles 

d. Multi-colinéarité 

e. Influence, résidus, validation 

f. Exemple 

4. Analyse de variance et covariance 

a. Modèle à un facteur 

b. Modèle à deux facteurs 

c. Plans d'expériences 

d. Analyse de covariance 

e. Exemple